Comment profiter des aides pour faire des travaux d’économie d’énergie ?

travaux d'économie d'énergie
Le coût des travaux énergétiques est souvent un frein pour les personnes qui souhaitent réduire leur consommation énergétique. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de la réalisation d’installations comme les panneaux solaires. Alors, afin de pouvoir réduire ces consommations énergétiques, des aides pour faire des travaux d’économie d’énergie ont été créées.

Quelles sont les aides pour faire des travaux d’économie en énergie ?

Depuis quelques années, l’État a mis en place des aides pour les propriétaires ou les locataires qui souhaitent engager des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Même si leur grand nombre ne facilite pas les choix, voici quelques-unes des aides proposées pour faire des économies d’énergie :

– Ma Prime Rénov’ ;

– Chèque énergie ;

– Crédits d’impôt travaux ;

– Aides énergie de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ;

– L’écoprêt à taux zéro ou Eco-PTZ ;

– TVA à taux réduit ;

– Exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie, etc.

Ce sont autant d’aides dont vous avez la possibilité de bénéficier selon des critères précis et variables.

Par ailleurs, vous pouvez vous tourner vers des experts comme www.hellio.com pour bénéficier de conseils en économies d’énergie afin de réduire les coûts de vos factures.

Exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie

L’exonération de la taxe foncière est une aide accordée par certaines collectivités et qui permet de décharger de façon temporaire la taxe foncière des foyers réalisant des travaux d’économie d’énergie.

Cette exonération peut être totale ou partielle et est accordée aux occupants, propriétaires de logements ou aux bailleurs qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. En revanche, les logements qui sont éligibles à cette aide sont ceux qui ont été construits avant le 1er janvier 1989, uniquement dans les régions où l’exonération a été votée.

Ma Prime Rénov’

Nouvelle aide lancée par l’État en janvier 2020, Ma Prime Rénov’ vise à remplacer le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Elle est versée par l’ANAH selon certaines conditions, et le paiement de cette prime se fera dorénavant quelques semaines après les travaux.

Par ailleurs, certains travaux y sont éligibles comme les opérations d’isolation thermique, la ventilation, le chauffage, … Récemment ouverte aux propriétaires d’une habitation en résidence principale, cette aide permet d’allouer une prime forfaitaire en fonction du type de travaux de rénovation énergétique initié et elle varie selon les ressources du ménage.

Il faut également dire que sous certaines conditions, des travaux de rénovation énergétiques de copropriété peuvent aussi permettre de bénéficier de ce dispositif. Ces conditions sont les suivantes :

– Le gain énergétique des travaux entrepris doit être d’au moins 35% ;

– 75% de la copropriété doit être composée de résidences principales ;

– La copropriété se doit d’être immatriculée au registre national des propriétés.


Artisan plombier : acheter du matériel en ligne
A qui confier vos travaux d’électricité à Lyon ?